« L’Humain d’Abord à Nogent » : une liste de rassemblement !

Nous nous félicitons que notre candidature EELVsur un projet clair de refus de l’austérité  gouvernementale lié à des propositions solidaires et écologiques offre, comme nous l’avions souhaité dès le début, le cadre d’un projet de rassemblement permettant de combattre la déception et de créer les conditions d’une dynamique populaire. L’appel à voter pour la liste « l’Humain d’Abord à Nogent » d’EELV-Nogent, organisation qui ne partage pas toutes nos idées, marque une étape importante en ce sens.

Vous trouverez le communiqé d’EELV-Nogent ici.

Annie Lahmer, chef de file d'EELV à Nogent-sur-Marne

Annie Lahmer, chef de file d’EELV à Nogent-sur-Marne

Focus sur l’écopâturage

L’écopâturage (ou écopastoralisme) est un mode d’entretien écologique des espaces Alain Fresko - écopâturagenaturels par des animaux herbivores.

Nous souhaitons proposer ce mode de tonte à nos concitoyens car nous pensons qu’il s’agit là d’un moyen encore trop sous-utilisé dans l’urbanisme actuel.

Pourtant, des expériences réussies ont déjà vu le jour en Ile-de-France. Ainsi, des moutons d’Ouessant paissent tranquillement depuis le mois d’avril 2013 sur le terrain de 2000 m2 qui entoure les archives de la Ville de Paris dans le XIXème arrondissement.

Lire la suite

Notre engagement dans la lutte contre l’homophobie

La liste « L’Humain d’Abord » a pour vocation de s’engager dans un programme d’intérêt Le Refugegénéral sur le socle de nos valeurs républicaines :  Liberté, Égalité, Fraternité.

‘L’Humain’ dans notre slogan signifie TOUS les êtres humains : les hommes comme les femmes, les enfants comme les adultes, les étrangers comme les Français, les blancs comme les Hommes de couleur, les pauvres comme les riches, etc. afin de construire ensemble une société où chaque être a pleinement sa place.

Ce combat pour l’égalité pour tous s’applique bien évidemment dans le domaine de la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Dans un contexte où la loi d’accès au mariage pour tous a exacerbé et permis de faire ressortir les discours les plus anachroniques et haineux sur le sujet, où le maire de Nogent a profité de ces événements pour souffler sur les braises du feu de la « Manif’ pour tous » en organisant une manifestation départementale anti-mariage pour tous à Nogent, nous souhaitons tout particulièrement nous engager dans le cadre de ces élections municipales contre ces comportements. Lire la suite

Notre engagement pour le logiciel libre

La liste l’Humain d’Abord à Nogent s’engage pour le logiciel libre en signant le Pacte du Logiciel Libre rédigé par l’association April.

En signant cette charte, nous nous engageons :macaron_pacte-rouge

  • à faire développer et utiliser prioritairement des logiciels libres et des standards ouverts dans les établissements, administrations, services et lieux publics placés sous l’autorité de notre collectivité ou gérés par des partenaires ;

  • à accompagner systématiquement ces initiatives en sensibilisant aux logiciels libres et aux standards ouverts les publics amenés à en bénéficier. Lire la suite

Le bipartisme à Nogent aussi

Le Forum politique nogentais organise un débat le mercredi 12 mars à 20 h 30, où les six candidats aux élections municipales du 23 mars sont invités à présenter à tour de rôle leur programme.

Le Parti socialiste envoie sa propre invitation rédigée ainsi :

« Venez nombreux mercredi 12 mars à 20 h 30 au débat opposant notre candidat, Nicolas Leblanc, au maire sortant Jacques JP Martin. »

Ah oui ? Et les autres candidats ? A la trappe ! Ils sont superbement ignorés.

Le PS, qui a été plutôt « timide » durant la mandature, tant au Conseil qu’en n’alertant pas les Nogentaises et les Nogentais sur les décisions qui y étaient votées, se découvre soudain être l’unique interlocuteur valable du Maire sortant ! Lire la suite

Austérité quand tu nous tiens

Pendant presque deux ans, le choix gouvernemental aura été de poursuivre la politique austéritaire de la droite qui ne fait qu’accroître les ravages sociaux et humains de la crise (chômage, pauvreté, creusement des inégalités, etc.). La conférence de presse du Président de la République du 14 janvier constitue de ce point de vue un aveu sans fioriture de la soumission du gouvernement « socialiste » aux ordres du MEDEF, des banques et de la Commission Européenne. Pour s’en convaincre si l’on en doutait, il suffit d’écouter les louanges de ces derniers, rejoints par l’UDI, une partie de l’UMP et la Chancelière allemande,  madame Merkel. Lire la suite